La Beaumelle, écrivain engagé avant la lettre

Le quinzième tome de la « Correspondance générale de La Beaumelle », qui vient de paraître, se concentre sur la période de janvier 1764 à décembre 1766.

Le 23 mars 1764 le mariage de La Beaumelle avec Rose-Victoire Lavaysse veuve Nicol est célébré en l’église du Taur à Toulouse. La Beaumelle a contraint par voie d’huissier le curé qui connaissaient les époux comme des protestants notoires à respecter la législation qui stipule que le royaume est tout entier catholique.

Laurent Angliviel de la Beaumelle

Laurent Angliviel de La Beaumelle. Artiste inconnu.

La Beaumelle s’installe à la Nogarède, propriété de sa femme, près de Mazères en pays de Foix. Il consacre beaucoup de soins à la mise en valeur de cette demeure et à la modernisation de l’exploitation des terres : locations, fermages, plantations de muriers, production de céréales. Le 22 août 1765, en tant que ‘seigneur haut, moyen et bas justicier du Carla’, il est élu député du corps de la noblesse et des militaires de Mazères à l’assemblée des notables de la province. En effet il a acheté à sa femme la seigneurie du Carla, la patrie de Bayle. Il s’engage dans les contestations politiques qui agitent ces deux communautés.

Par son mariage La Beaumelle est devenu le gendre du célèbre avocat David Lavaysse et le beau-frère de Gaubert Lavaysse, impliqué dans l’affaire Calas. La réhabilitation des condamnés prend le pas dans ses préoccupations sur sa Vie de Maupertuis et sur ses traductions des auteurs latins. Il rédige les ‘Lettres à Mr [Daine]’, l’un des maîtres des requêtes de l’Hôtel qui le 9 mars 1765 déclarent innocents tous les accusés. Sollicité par Mme Calas il achève une consultation pour la prise à partie en dommage et intérêts des Capitouls et de la Tournelle du Parlement de Toulouse. Il y analyse la responsabilité du capitoul David de Beaudrigue dans les premiers commencements de cette procédure inique : par la rédaction antidatée du procès verbal de sa descente sur les lieux, par l’arrestation précipitée des personnes présentes avant tout interrogatoire et sans procéder à un état des lieux, par l’invention de prétendus bruits publics évoquant un crime religieux, il a empêché toute enquête objective et réduit au silence des témoins transformés en accusés. Gaubert Lavaysse à Paris est à la croisée de la rédaction de deux mémoires de prise à partie, l’un réalisé à Toulouse par La Beaumelle auquel Mme Calas renoncera, l’autre à Paris par Elie de Beaumont poussé par Voltaire.

Parmi les nombreux documents inédits contenus dans ce volume on notera les ‘Lettres à Mr [Daine]’ inachevées, le très étendu ‘Mémoire à consulter pour la dame Calas’ prêt pour l’impression, tous deux de la main de La Beaumelle, le dossier qui a conduit à la destitution partielle du capitoul David de Beaudrigue convaincu de prévarication sans lien avec son action dans l’affaire Calas, et le rapport relevant dans les Mémoires de Maintenon les affirmations contraires à la foi catholique qui justifient sa mise à l’index par le Vatican en 1765.

– Claude Lauriol

N.B.: Jusqu’en 2019, la ‘Correspondance générale de La Beaumelle’ a été publiée par la Voltaire Foundation. D’entente avec les éditeurs Hubert Bost, Claude Lauriol et Hubert Angliviel de La Beaumelle, le relais éditorial sera pris, à partir du tome XVI, par les éditions Slatkine pour les derniers tomes de l’édition.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.